VECKERSVILLER

Un village à la frontière de l’Alsace Bossue

 

Le pays a été dès la préhistoire un lieu de passage important, des tumulus celtiques sont encore visibles dans les environs de VECKERSVILLER.

De nombreux bracelets et anneaux en bronze, des morceaux de parures et de bijoux, une boucle d’oreille en or,...que les habitants trouvaient lors des travaux dans les champs. D'après l'estimation de Monsieur Lang, alors curé dans la paroisse, toutes ces trouvailles dateraient de l'âge de fer. De plus, une pièce de monnaie grecque frappée vers 280 avant Jésus Christ et aussi 56 lingots de fer en forme de double fuseau trouvés dans le sud du village. Ces trouvailles archéologiques sont exposées aux musées de Metz et de Sarrebourg.

Une partie de l’église serait construite sur d’anciennes fondations d’une villa gallo-romaine, ceci témoigne d’une importante activité sur VECKERSVILLER à cette époque.

La splendeur romaine dura jusqu’aux invasions barbares, le pays faisait partie du royaume d’Austrasie.

Au Moyen Age, l’abbaye de Neuviller et celle de Graufthal étaient propriétaires de terres ; Les seigneurs chevaliers de « Wilre » étaient administrateurs des biens monacaux. Ce droit passa aux seigneurs de Hérange puis à ceux de Landsberg en 1525 qui vendirent leurs droits à Antoine de Lutzelbourg. Ce dernier, après sa défaite de Prague vendit ses biens à Henri 2 duc de Lorraine. En 1632, par le traité de Vic, la Lorraine est devenue un attribut de la couronne de France.

A la révolution, en 1790, VECKERSVILLER fait partie du canton de Lixheim, arrondissement de Sarrebourg et en 1802, du canton de Fénétrange et depuis janvier 2014, du canton de Sarrebourg.